Science et fiction au menu ce soir au Cnam avec le festival Les Utopiales autour du livre "Nos Futurs" (publié aux éditions ActuSF) sur le réchauffement climatique.

Pour Roland Lehoucq, la science-fiction dresse "un répertoire des futurs pour sortir de la tyrannie du temps court"

Pour clôturer cette soirée science et fiction, discours d'Ariel Weil, maire du secteur "prototype" Paris Centre (selon son expression :)), Roland Lehoucq, astrophysicien et président du festival de science-fiction Les Utopiales, et Olivier Faron, administrateur général du Cnam, qui est entre autres un musée génial (ici, l'avion de Clément Ader)

Afficher le fil de discussion

@tnoisette
Une excelllente prestation de science-fiction, c'est la présentation du plan "France Relance". Une référence dans le genre AMHA ;-)

@rooty D'aucuns pensent qu'il faut s'attendre à qqch du genre dystopie 😅

Suivre

@tnoisette
C'est déjà la cas me semble t il non ?

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Fablab LCube

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !